Actualité

Actualité

 

 

La transformation d’une organisation vers quelque chose de mieux, parce que plus adaptée à l’environnement, commande en premier lieu, de renforcer les compétences des employés. Il s’agit de les rendre capables de satisfaire de la meilleure manière, les usagers en leur offrant des services de qualité.

Au moment où l’OAPI entre de plain-pied dans l’examen quant au fond des demandes de protection des marques et autres signes distinctifs, avec des critères d’appréciation désormais alignés aux standards internationaux, le renforcement des capacités des examinateurs de l’OAPI est une action prioritaire.

C’est à ce titre qu’une première vague constituée de cinq agents de l’OAPI séjournent du 22 au 25 avril 2024, à Alicante en Espagne pour approfondir leurs connaissances et affuter leur technique en matière d’examen des demandes de titres. L’hôte de cette formation, l’Office de l’union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) s’est proposée d’accompagner l’OAPI sur cet autre volet.

Douala, le 17 avril 2024 – Le Colloque international sur les Indications géographiques organisé par l’OAPI a été officiellement ouvert ce jour dans la capitale économique camerounaise Douala par le ministre en charge de l’Industrie du Cameroun et Administrateur du Cameroun Fuh Calistus Gentry, en présence de son homologue Centrafricain Maître Thierry Patrick Akoloza, Président du Conseil d’Administration de l’OAPI avec à leurs côtés, le directeur général de l’OAPI Denis Bohoussou et les partenaires techniques et financiers.

Pour le ministre Fuh Calistus Gentry, ce colloque est une véritable opportunité de rencontre entre les acteurs du système des Indications géographiques (IG) en Afrique en vue d’une promotion et d’un échange d’expérience. « C’est la première fois qu’un évènement entièrement dédié à la promotion des IG est organisé dans l’espace OAPI. Je suis très fier de la mobilisation faite par l’OAPI. L’Afrique est rassemblée ici dans toute sa diversité, qu’il s’agisse de l’Afrique centrale, de l’Afrique de l’Ouest, et même des Comores. Je pense que les IG vont ouvrir d’immenses opportunités pour l’Afrique en général », affirme le ministre Fuh Calistus Gentry.

Dans le même sillage, le PCA de l’OAPI Maître Thierry Patrick Akoloza voit en cet évènement l’occasion d’encourager les producteurs locaux vers le chemin de la labélisation : « La foire exposition de ce colloque nous montre à quel point l’Afrique a de la richesse. Cela nous interpelle sur la nécessité de valoriser nos produits locaux en encourageant les producteurs à labéliser leurs produits. C’est ce qui permettra d’obtenir une plus-value conséquente », déclare-t-il au terme de sa visite de la foire exposition.

Pour l’OAPI qui est à l’initiative de l’évènement, le colloque international sur les IG vise le développement de ce label en Afrique : « Il s’agit à travers ce colloque auquel s’adosse une exposition des produits sous IG de montrer le chemin parcouru en matière de développement des IG en Afrique, mais également de réfléchir à comment mieux utiliser cet outil de développement à cette fin. L’objectif attendu est que tous les acteurs, y compris étatiques prennent la pleine mesure et adoptent les meilleures pratiques pour atteindre les résultats escomptés. Cela englobe par exemple l’organisation des filières et des acteurs, avec un meilleur contrôle étatique pour garantir l’authenticité des produits qui arrivent sur le marché », explique le directeur général Denis Bohoussou.

Ouvert le 17 avril 2024, le Colloque international sur les IG se poursuivra jusqu’au 19 avril. Trois jours durant, les acteurs en provenance d’une trentaine de pays auront ainsi l’opportunité d’approfondir leurs réflexions et de parvenir à terme, à un meilleur développement des IG en Afrique.

Le Directeur Général de l’OAPI, Denis BOHOUSSOU était face à la presse ce 16 avril à douala pour présenter les grandes lignes du colloque international sur le développement des indications géographiques en Afrique qui débutera ce mercredi.

Avec une forte présence d’exposants en provenance d’une vingtaine de pays africains qui offriront une vitrine de produits de qualité exceptionnelle, et des experts venus de divers horizons, cet évènement a pour objectif de capitaliser sur les acquis de la démarche des indications géographiques en Afrique.

Selon le Directeur Général, ce colloque organisé par l’OAPI et ses partenaires, est une opportunité de rencontres et d’échanges entre les acteurs de l’écosystème de promotion des indications géographiques; producteurs, institutions de développement, les experts, les responsables des comités nationaux de gestion des IG et ceux des structures nationales de liaison avec l’OAPI dans les Etats membres

Ce 15 avril 2024 les responsables des 17 Structures Nationales de Liaison (SNL) avec l’OAPI dans ses Etats membres se rencontrent à Douala au Cameroun, dans le cadre de la 23ème réunion de concertation annuelle avec la Direction Générale.

Cette journée qui marque le début des travaux a été l’occasion de souligner les défis de l’année, adossés sur le plan stratégique 2024-2027. L’espace d’échanges qui s’est ouvert pour 5 jours de réflexions, est prioritairement dédié aux voies et moyens de permettre à ce que la #propriétéintectuelle soit davantage perçue comme un instrument de #développement dans nos Etats respectifs.

Le point de départ est à la mise en œuvre d’actions concrètes avec un impact certain au sein des Etats. Tel est le cas avec la stratégie de promotion du #modèled’utilité qui sera présenté aux responsables des démembrements nationaux de l’OAPI. Le modèle d’utilité, objet de PI très peu connu du public et des créateurs, est pourtant nécessaire à l’accomplissement des tâches quotidiennes.

Les travaux se poursuivent jusqu’au 19 avril.

Page 6 sur 104
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree