Actualité

Actualité

 

 

Le directeur général de l’OAPI Denis BOHOUSSOU et le Dr Justin KOFFI, représentant résidant de l’UNFPA au Cameroun, ont signé le 14 février 2024 au siège de l’Organisation à Yaoundé un Protocole d’accord entre l’OAPI et l’UNFPA, le Fonds des Nations unies pour la population, Bureau Cameroun.

Le partenariat engage les deux institutions dans une collaboration étroite en vue de la sensibilisation des femmes à leurs droits en matière de propriété intellectuelle, au genre et à l’autonomie. Il prévoit également le renforcement des capacités des filles et des femmes à la créativité, l’innovation et à l’entrepreneuriat ainsi que le soutien des projets basés sur l’innovation et contribuant à la création de la valeur.

D’une valeur estimée à deux millions de dollars, le Projet s’étendra sur une période de 24 mois et permettra entre autres, la formation et la sensibilisation de 480 femmes économiquement actives dans le secteur agropastoral et l’agribusiness ; la formation de 80 femmes ingénieures à l’innovation, à la créativité et à l’exploitation de leur portefeuille de propriété intellectuelle ; le financement et l’encadrement de 06 projets pilotes de production et de valorisation des innovations.

Pour le directeur général de l’OAPI, ce projet commun va « contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des femmes africaines, principales chevilles ouvrières de la production et de la distribution des produits agricoles ».

Dans le même sillage, le Dr Justin Koffi, salue « une nouvelle perspective qui ouvre de réelles opportunités aux femmes africaines dont les capacités en matière de création de richesses ne sont plus à prouver ».

Maître Thierry Patrick AKOLOZA , Ministre du Commerce et de l’Industrie de la République Centrafricaine et Président en exercice du Conseil d’administration (PCA) de l’OAPI était en visite de travail au Cameroun ce vendredi 09 février 2024.

Le point culminant de cette journée assez chargée a été la traditionnelle assemblée générale qui a donné l’opportunité au personnel de l’OAPI d’échanger avec le PCA. Une rencontre tenue dans l’après-midi, au cours de laquelle le personnel s’est adressé à Maître AKOLOZA par la voix de Mme ATOUGA Sophie, représentante du personnel. Dans son adresse, la représentante du personnel a dit toute la gratitude du personnel au Conseil d’administration de l’Organisation pour la constance sollicitude à son endroit et a sollicité du Ministre qu’il se constitue avocat pour défendre les doléances du personnel portées par le Directeur Général auprès de ses pairs. Tout en le rassurant du climat de sérénité qui prévaut, elle a dit l’engagement du personnel à œuvrer pour mériter davantage la confiance du Conseil d’administration.

En guise de réponse, le PCA s’est félicité de la belle ambiance qu’il vit depuis son arrivée au siège et s’est engagé à œuvrer inlassablement pour que sa mandature contribue à améliorer les conditions de travail et de vie des salariés, en soutenant notamment le plan social de la direction générale en faveur de son personnel.

Dans la matinée, le PCA a eu un entretien avec son homologue du Cameroun, le Ministre par intérim des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique (MINMIDT). S’en est suivi une séance de travail avec l’équipe dirigeante de l’OAPI constitué de messieurs Denis BOHOUSSOU, Mondésir OUALOU PANOUALA et Serigne TOURE respectivement Directeur Général, Directeur Général Adjoint et Contrôleur financier.

Une tournée des différents départements de l’OAPI a clôturé le programme de cette visite de travail du PCA qui s’est promis de souvent venir échanger avec le personnel.

Le Directeur général de l’OAPI, M. Denis BOHOUSSOU a reçu en audience, ce vendredi 02 février 2024 , une délégation des Responsables de la CHAIRE « SANTE ET GLOBALISATION, NORMES, POLITIQUES, MARCHE » de l’Université de Yaoundé II, venue lui présenter ses remerciements pour son implication dans la mise en place d’un partenariat stratégique entre l’Université de Yaoundé II et l’IFPMA en 2021.

L’une des initiatives de l’Organisation qui consiste à l’intégration d’une économie de la connaissance fondée sur la propriété intellectuelle, afin de concentrer les efforts vers la recherche, l’innovation et le développement, nécessite de favoriser des collaborations approfondies entre les institutions compétentes permettant ainsi de bénéficier de brevets solides pour la commercialisation de médicaments de qualité.

A ce titre , la rencontre a aussi été l’occasion d’évoquer le rôle que doivent jouer les universités dans la formulation des politiques de santé publique en Afrique, par une utilisation efficace de la propriété intellectuelle, notamment du système des brevets d’invention afin de stimuler l’innovation et la recherche dans le domaine pharmaceutique.

La délégation était composée du Professeur Germain NTONO TSIMI, Directeur des Affaires Académiques et de la Coopération de l’Université de Yaoundé II, du Professeur John TAMBUTOH DASHAKO et de Monsieur Guilherme CINTRA de l’IFPMA (International Federation of Pharmaceutical Manufacturers Associations), partenaire de l’université de Yaoundé II, dans le cadre de cette chaire.

Il est important de rappeler que depuis 2020, l’OAPI et l’IFPMA ont noué un partenariat qui a permis à l’IFPMA de participer aux 8ème et 9ème éditions du Salon Africain de l’Invention et de l’Entreprise Innovante (SAIIT) en Octobre 2020 et juillet 2023, respectivement à Brazzaville au Congo et à Abidjan en Côte d’Ivoire, par l’octroi d’un « Prix IFPMA pour la meilleure invention dans le domaine de la santé ».

De même, en vertu de ce partenariat, l’OAPI était représentée parmi les membres du Jury de « l’Africa Young Innovators for Health Award » organisé par l’IFPMA en 2021.

La 14ème édition du programme de Master en Propriété Intellectuelle (PI) officiellement lancée ce vendredi 26 janvier 2024 au siège de l’OAPI à Yaoundé.

L’OAPI, l’OMPI et l’Université de Yaoundé II se réjouissent d’accueillir la nouvelle cuvée d’auditeurs en PI au travers de cette cérémonie de rentrée solennelle tenue en présence du DG de l’OAPI - Denis BOHOUSSOU, du représentant de l’OMPI - Yves NGOUBEYOU et du représentant le l’ambassade du Japon au Cameroun - Kei KAWAKAMI.

Y ont également pris part, le corps enseignant, des membres du gouvernement et du corps diplomatique au rang desquels, le doyen du corps diplomatique, ambassadeur du Gabon au Cameroun, Paul Patrick BIFFOT.

Au regard de l’importance de la PI dans les stratégies de développement des Etats, ce programme de formation qui s’inscrit dans la durée, participe à semer les graines des futurs experts en la matière, capables de tirer profit des aspects commerciaux, économiques et financiers de la PI par la transformation des actifs immatériels en actifs tangibles.

Cette cérémonie a été l’occasion d’inviter cette 14ème promotion à faire bon usage des enseignements de qualité qui leur seront dispensé. A date, 411 auditeurs originaires de 24 pays à travers le continent ont été formés.

Page 2 sur 95
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree